Nous suivre :
newsletter

En 1 clic

Glissez pour défiler

La Trame Verte et Bleue

La dégradation rapide des milieux naturels, leur fragmentation et plus largement l’artificialisation des territoires sont à l’origine d’une perte massive et irréversible de biodiversité. Chaque année, on estime qu’un millier d’espèces animales et végétales disparaissent de notre planète. Ce phénomène ne concerne pas uniquement les zones tropicales ou les pays en voie de développement. Toutes les régions du monde et tous les types de milieux naturels sont affectés, y compris notre région. Par conséquent, l’Agglomération s’est inscrite dans une stratégie de préservation des espaces naturels et des espèces. Elle en a fait un enjeu majeur dans les aménagements pour un territoire en phase avec la nature.

Le programme d’actions Trame Verte et Bleue

L’outil majeur permettant la remise en état des continuités écologiques entre les différents milieux d’un territoire est le programme d’actions Trame Verte et Bleue.
Il existe deux notions fondamentales :

  • les réservoirs de biodiversité qui concentrent l’essentiel du patrimoine naturel,
  • les corridors écologiques qui assurent des connexions entre les réservoirs et offrent des conditions favorables au déplacement des espèces.

Une prise de conscience de la nécessité de mettre en place une nouvelle stratégie de préservation de la nature a émergé relativement tôt en région Nord-Pas de Calais. Elle s’est traduite par l’élaboration d’une Trame Verte et Bleue régionale, adossée au schéma régional d’aménagement et de développement du territoire (SRADT) adopté en 2006.
Cette préoccupation régionale de préservation des continuités écologiques a ensuite été reprise au niveau national dans le cadre du Grenelle de l’environnement.

La Trame Verte et Bleue de la CAMVS

L’Avesnois est l’un des secteurs les plus verdoyants du Nord-Pas de Calais. Il se caractérise par ses paysages bocagers au sud et par des paysages à dominante ouverts au nord. Ces paysages sont en outre ponctués de massifs forestiers importants.

S’appuyant sur la vallée de la Sambre et bien qu’il soit dominé par des milieux ouverts agricoles, le territoire abrite de grandes richesses écologiques dont certaines espèces animales et végétales sauvages rares et menacées.

Ses richesses écologiques subissent toutefois certaines pressions. L’industrialisation de la vallée de la Sambre et l’urbanisation qui l’accompagne ont grignoté et isolé de nombreux espaces naturels au détriment de la biodiversité.

L’intensification de l’agriculture a entraîné la disparition de nombreuses zones humides et la destruction de zones bocagères.

www.tvbuonair.eu