Nous suivre :
newsletter

En 1 clic

Glissez pour défiler

Le Verger

Découvrir et comprendre avec les visites au Verger

visite verger 1

Les services de l’Agglo proposent au public (groupes scolaires, associations…) de découvrir le fonctionnement de la station d’épuration de Maubeuge lors de demi-journées appelées « Visites au Verger ». Les explications données par un agent  sont complétées par des panneaux d’information placés sur le site.
Cette visite de la station fait partie d’un circuit qui passe également par le centre de valorisation énergétique (usine d’incinération) et le centre de tri. Une excellente façon de mieux connaître et comprendre les processus de traitement de nos déchets, qu’ils soient liquides ou solides !

Pour plus d’infos, contactez Aurélie Evrard au 03 27 58 83 22.

DES REGLES SIMPLES DE CIVISME ET DE RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT

La meilleure façon d’assainir l’eau, et surtout de réduire les coûts de dépollution, est encore de la polluer le moins possible. Pour cela, il suffit de cultiver les bonnes pratiques, dont voici un résumé.

Huiles et matières grasses : à la déchetterie !
Les huiles (vidange, friture…) déversées dans les canalisations colmatent les conduites et sont toxiques pour les bactéries chargées de dépolluer l’eau en station d’épuration. La bonne pratique : les transférer dans des bouteilles plastiques et les apporter à la déchetterie.

Produits chimiques ou toxiques : idem !
Vernis, peintures, solvants, encres, produits de jardinage… sont toxiques pour les bactéries dépolluantes, mais aussi pour les égoutiers et les canalisations ! La déchetterie s’impose donc. Quant aux médicaments périmés ou inutilisés, ils retourneront d’où ils viennent : la pharmacie.

Petits objets solides : à la poubelle, comme les grands !
Déversés dans l’eau, ils perturbent l’écoulement, colmatent les collecteurs, obstruent les pompes de relèvement… avec pour conséquence un risque de pollution du milieu naturel et de remontées d’eaux usées dans les habitations. Les lingettes en particulier constituent un véritable fléau car, rappelons-le, elles ne sont ni recyclables, ni biodégradables.

Ne pas confondre caniveau et poubelle
Les eaux de ruissellement de la rue et des toits sont évacuées par les caniveaux et bouches d’égout, puis reversées directement dans le milieu naturel. Il est donc interdit d’y déverser des produits polluants. Si vous devez laver votre voiture, évitez de le faire dans la rue, l’eau de lavage étant chargée d’hydrocarbures ou de résidus déposés par les gaz d’échappement.

A NE PAS FAIRE !

On trouve malheureusement de tout, ou presque, dans les eaux usées. Certains « trophées » récupérés par le service d’assainissement de l’Agglo méritent d’être cités : pneus, lunettes de toilette, caddies et même… un frigo ! Plus grave encore, 300l de fioul se sont déjà retrouvés dans les canalisations. Résultat : une mise en péril de tout le système de traitement, un milieu naturel sauvé in extremis par la mise en place rapide de boudins de retenue en sortie de station…

Plus d’infos sur les stations d’épuration en vous rendant sur :
http://assainissement.developpement-durable.gouv.fr